top of page

Comment fonctionne votre désir ?

comme une voiture, avec des freins et des accélérateurs

 

À la fin de cet article vous trouverez les résultats des tests (les freins sexuels et les accélérateurs sexuels) pour identifier votre tempérament sexuel (c'est à dire votre sensibilité aux freins et aux accélérateurs).



Article tiré de mon post Instagram (@louise.fait.craccrac) : LES FREINS ET LES ACCÉLÉRATEURS; Le désir, c'est comme une voiture. Pour lire la suite du post c'est par ici :



Le désir, c'est Comme une voiture ?


J'ai souvent entendu en consultation et en dehors : "J'ai un problème de libido".

Si vous avez l'impression d'être souvent incompatible avec votre ou vos partenaires sexuels ou si vous avez l'impression d'être différent.e des autres lorsque vous réfléchissez au fonctionnement de votre désir. Sachez que c'est tout à fait normal.


Nous sommes tous.tes différent.e.s, mais nous sommes composé.e.s des mêmes éléments. Avoir plus de connaissance sur son propre fonctionnement permet de reprendre le contrôle sur votre intimité. Vous pouvez alors travailler sur les contextes qui entourent votre intimité, ainsi vous comprendrez qu'il peut y avoir mille et unes raisons pour lesquelles vous n'aviez pas de désir dans ces contextes-là.

L'estime de soi c'est la clé, ça commence par la connaissance de soi puis par l'acceptation de soi.


Alors pour mieux comprendre comment fonctionne votre désir, votre tempérament sexuel, je vous invite à faire les deux tests suivants :



TESTS Tempérament sexuel





Attention, n'allez pas croire que c'est de la vraie science, ce test à été adapté des recherches menées par Milhausen(1) et Janssen(2) par Emily Nagoski dans son livre: Je jouis comme je suis. Comme beaucoup de test, il est seulement là pour rendre compte et vous donner une idée de votre tempérament, si vous avez besoin d'en discuter je vous invite à prendre rendez-vous avec un.e professionnel.le.




Je rajouterai également que chaque tempérament sexuel est évolutif, en fonction de votre contexte environnemental, social et émotionnel. Refaites le test à différentes périodes de votre vie, vous aurez surement des résultats différents.

 

Résultats du test


Les textes sont retranscrit du livre : Je jouis comme je suis, d'Emily Nagoski (3).


Les freins


Inhibition sexuelle basse (0-6)

Vous n'êtes pas vraiment sensible à toutes les raisons qui pourraient vous empêcher d'être sexuellement excité.e. Vous n'avez pas tendance à vous préoccuper de votre propre fonctionnement sexuel, et la question des complexes physiques n'interfère pas trop avec votre sexualité. Quand vous êtes occupé.e par une relation sexuelle vous ne vous laissez pas distraire, et vous ne vous décririez pas comme "sexuellement timide". La plupart des situations peuvent être sexuelles pour vous. Il se peut que votre principal défi en matière de fonctionnement sexuel soit de vous retenir, de vous refréner. [ndlr: Sachez que tant que vous êtes en accord avec vous-même et qu'il n'y a pas de souffrance, il n'y a aucune honte à ne pas avoir ou peu de freins.]


Inhibition sexuelle Moyenne (7-13)

Vous êtes pile dans la moyenne. Cela signifie que le déclenchement ou non de vos freins dépendra en grande partie du contexte. Les situations risquées ou inédites, comme un nouveau partenaire, peuvent accentuer vos inquiétudes quant à votre propre fonctionnement sexuel, votre timidité ou votre tendance à la distraction pendant la relation sexuelle. Les contextes qui vous excitent facilement sont probablement à faible risque et plus familiers, et à chaque fois que votre stress - notamment l'anxiété, la dépression, le sentiment d'être débordé.e ou épuisé.e - augmente, vos freins réduiront votre intérêt et votre réponses aux signaux sexuels.


Inhibition sexuelle Moyenne (14-20)

Vous êtes assez sensible à toutes les raisons qui pourraient vous empêcher d'être sexuellement excité.e. Vous avez besoin d'un cadre de confiance et de détente pour être excité.e, et il est préférable de ne pas vous sentir bousculé.e ou contrainte d'une quelconque manière [ndlr : on rappelle que le consentement pour être un vrai "Oui" doit être libre, éclairé (et enthousiaste)]. Vous pourriez facilement vous laisser distraire pendant les rapports sexuels. Un système d'inhibition sexuelle élévé, indépendamment du système d'excitation sexuelle, est le facteur le plus fortement lié aux problèmes sexuels.


[ndlr: Travaillez sur les contextes, qu'est-ce qui rend pour vous un rapport sexuel "sexy" et qu'est ce qui ne l'aide pas, est un bon moyen de mieux comprendre votre fonctionnement]



Les accélérateurs


Excitation sexuelle Basse (0-6)

Vous n'êtes pas très sensible aux stimuli sexuels et vous devez faire un effort plus délibéré pour vous concentrer sur ce type d'activités. Les situations nouvelles sont moins susceptibles d'être attrayantes pour vous que les situations familières. Votre fonctionnement sexuel bénéficiera de l'ajout d'une plus grande intensité de stimulation (comme un vibromasseur (4)) et d'une pratique quotidienne consistant à prêter attention aux sensations. Un niveau plutôt bas d'excitation sexuelle est également associé à l'asexualité, donc si vous avez un très faible niveau d'excitation sexuelle, vous pourriez posséder certains traits de l'identité asexuée. [ndlr: Encore une fois veuillez à ne pas prendre à la lettre les résultats d'Emily Nagoski, l'asexualité est une orientation sexuelle, si vous avez des doutes n'hésitez pas à en discuter avec un.e professionnel.le.]


Excitation sexuelle moyenne (7-13)

Vous êtes pile dans la moyenne donc votre sensibilité ou non aux stimuli sexuels dépend probablement du contexte. Dans les situations très romantiques ou érotiques, vous êtes très sensible aux stimuli sexuels; et dans les situations peu romantiques ou érotiques, il peut être assez difficile de diriger votre attention sur les activités sexuelles. Reconnaissez le rôle que joue le contexte dans votre excitation et votre plaisir, et prenez des mesures pour augmenter le potentiel sexuel des contextes de votre vie.


Excitation sexuelle élevée (14-20)

Vous êtes assez sensible aux stimuli liés au sexe, peut-être même à des choses auxquelles les humains sont généralement pas très sensible, comme les odeurs et les goûts. Un éventail assez large de contextes peut se révéler sexuel pour vous, et la nouveauté vraiment excitante. Vous êtes peut-être une personne qui aime le sexe comme moyen d'évacuer les stress - une plus grande excitation sexuelle est corrélé à un plus grand risque de compulsion sexuelle, et il peut donc être utile d'être attentif.ve à vos mécanismes de gestion du stress. Votre fonctionnement sexuel peut gagner e qualité si vous veuillez à laisser beaucoup de temps et d'espace à votre partenaire; parce que vous êtes sensible, vous pouvez tirer une satisfaction intense du plaisir de vote partenaire, donc vous en profiterez tous.tes !


Ce que veut dire "moyenne"


Avez-vous obtenu un résultat dans la moyenne pour les deux questionnaires ? C'est le cas pour plus de la moitié des gens. Il est relativement rare d'obtenir un score très élevé ou très faible pour ces caractéristiques, donc pour la majorité des répondants, l'intérêt du modèle à double contrôle ne réside pas dans une découverte du genre: " Ouah, mon cerveau est très sensible/insensible à ça, donc je dois y faire attention" Non, l'intérêt réside plutôt dans cette info : les freins et les accélérateurs sont deux systèmes distincts. Certains facteurs enclenchent l'accélérateur. D'autres appuient sur vos freins. Et d'autres phénomènes encore activent les deux en même temps ! Une lectrice de blog m'a envoyé un e-mail en disant que l'expression "freins et accélérateurs en même temps" décrivait exactement son expérience à la lecture du roman sexuellement explicite [ndlr: et catastrophique sur le consentement et l'univers du BDSM].

Le mot "moyenne" signifie que vous pouvez vous dire "Hé, je suis normal.e" [ndlr: l'inverse n'étant pas vrai pour autant] et commencer à réfléchir à ce qui vous fait freiner ou accélérer, et à comment recalibrer votre vie pour l'adapter à votre cerveau.

Si vous avez obtenu un score élevé ou faible dans l'un ou l'autre des questionnaires - surtout si votre score se situe à une des extrémités - vous pouvez vous dire : "Hé, je suis normal.e et en plus, relativement exceptionnel.le !" Et à mesure que vous réfléchirez à ce qui vous déclenche vos frein et votre accélérateur, vous constaterez que vous entretenez avec le monde sexuel qui cous entoure une relation que la plupart des autres ne connaissent pas.



 

En attendant, vous pouvez me retrouvez sur les réseaux sociaux (@louise.fait.craccrac) ou pour des séances individuelles (à Marseille et en visio).


À bientôt.

Article rédigé par Louise Briot
 

(1)

et Robin R., Cynthia A. Graham, Stéphanie A. Sanders, William L. Yarber, et Scott B. Maitland."Validation de l'inventaire de l'excitation/inhibition sexuelle pour les femmes et les hommes." Archives of Sexual Behavior 39, no. 5 (2010) : 1091-1104.

(2)

et Deanna Carpenter, Cynthia A. Graham, Harrie Vorst et Jelte Wicherts."Les échelles d'inhibition/ excitation sexuelle" - version abrégée. Handbook of Sexuality Related Measures (2019): 77.

(3)

Emily Nagoski, Je jouis comme je suis, Éditons Le Duc, 2015, p.76-78.

(4)

Pour vos achats, je vous conseille la boutique Lytta (1 rue Saint-Pierre, 13005, Marseille). Un espace bienveillant et adaptée à tous.tes. J'y dispose d'un corner lingerie éthique (environnementale et sociale) et inclusive (genre et corps) en partenariat avec des marques toutes plus incroyables les unes que les autres.



393 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page